2016: naissance du Rust Roest Kollectif à Neuchâtel (CH).

 

Un nom incompréhensible, mais sémantiquement fondamental: "le repos, ça rouille" (rust roest, en flamand). Le besoin de bouger donc, de créer, de partager, car être immobile, c'est mourir.

 

La volonté de s'impliquer dans une démarche qui vise à toucher tous les aspects de la création théâtrale (écriture, jeu, mise en scène, scénographie, administration, etc.).

 

L'art vivant pour parler de l'être vivant.

Sandro De Feo, direction artistique

Acteur, metteur en scène et formateur italo-suisse né en 1986 à Bienne et établi à Neuchâtel, il se forme à l’Ecole Supérieure d’Acteurs du Conservatoire de Liège et y travaille avec divers artistes tels que Raven Ruëll, Françoise Bloch ou Frédéric Ghesquière. 

 

On a pu le voir en Belgique dans «Monstres!», une création traitée dans un style inspiré du cinéma muet puis, de retour en Suisse, dans Le fils qui..., un seul en scène co-écrit avec Domenico Carli. En parallèle, il joue également dans Tu devrais venir plus souvent (Frakt’), est à l’affiche du court-métrage Sott’Acqua réalisé par Audrey Bersier, participe à Aime-moi ou crève! (Cie du Gaz). En parallèle, il continue de se former lors d’ateliers professionnels auprès de Denis Maillefer, Joël Pommerat, Guillaume Béguin ou encore Séverine Cornamusaz et Nathalie Chéron.

 

Côté mise en scène, il alterne projets personnels et commandes et signe récemment I am not what I am, une adaptation d’Othello, avec le RRK. En tant que formateur, il a collaboré avec l’Institut d’anglais de l’université de Neuchâtel et fait partie de l’équipe pédagogique de la filière pré-professionnelle du TPR depuis 2017. 

Pour en savoir plus:

Le théâtre dans la peau - entretien en confinement 

comedien.ch/comediens/sandro-de-feo/

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Google+ - Black Circle