THIERRY, OU LA

SOLITUDE CIRCULAIRE

DE MON COEUR

 

14-19 février 2017 au Théâtre du Pommier à Neuchâtel

Concept & interprétation: Laurence Maître & Sandro De Feo

Co-mise en scène: Aurore Faivre 

Coll. scientifique: Institut de psychologie de l'université de Neuchâtel

Costumes: Marie-Claire Eichenberger 

Création lumière: Célien Simon 

Stagiaire: Daniel Wittmer

Création vidéo: KNM Prod 

Voix: Ludivine Guex, Besnik Peretshi, Nathalie Grossenbacher, Daniel Wittmer

Mignardises: Emma Betti 

Graphisme Chloé Donzé 

Photos: Simon Rowell

Avec le soutien de: Ville de Neuchâtel, Loterie romande, 

Ernst Göhner Stiftung et les fondations BCN, Casino de Neuchâtel

et Loisirs-Casino de Courrendlin

Dans les médias:

Vigouss (10.02.17)

L'Express/L'Impartial (14.02.17)

Canal Alpha (15.02.17)

L'Express/L'Impartial (16.02.17)

L'Express/L'Impartial (20.02.17)   

Captation, dossier de prod&fiche technique disponibles sur demande

Le Thierry, ou la solitude circulaire de mon coeur est le resto-de-rupture ambulant le plus connu au monde et ne se pose que quelques fois tout près de chez vous. Il y abrite deux blonds serveurs aux mémoires impressionnantes, eux qui ont retenu (ou subi) les histoires et déboires de leurs clients, pouvant les répéter et re-jouer à volonté, avec seulement quelques ustensiles. Et si, au final, ils étaient plus touchés par ces histoires qu'ils s'amusent à répéter qu'ils ne le prétendent?

 

Ce projet est né d’un hasard malheureux: celui de deux amis qui vivent en même temps une rupture amoureuse. Au fil des rencontres et des discussions, les confidences et les états d’âme vont faire place à toute une série d’observations et de questionnements sur l’amour. Et plus particulièrement sur sa phase ultime, la rupture. Que reste-t-il de nos amours ? De la personne que j’ai connue ? De moi? Comment accepter la rupture ? L’absurdité des remarques auxquelles il faut faire face, et surtout : l'après?

Le théâtre nous permettait de donner vie à ce souhait. Chaque soir, par l’intermédiaire des serveurs de chez Thierry, le public revivra des fragments d'histoire, légers ou plus graves, musicaux ou poétiques, des images, des éléments de mémoires, qui résonnent ou ont résonné en chacuns de nous sans doute au moins une fois dans notre vie. 

  • Facebook - Black Circle
  • Google+ - Black Circle